Chronique 4 (1). 12 septembre 2020. Vintimille / Calais

Post-chroniques, écrites dans l’après-coup, après deux missions successives à Calais, puis à Vintimille-Menton à l’été 2020 (pour le programme Liminal).  Ce sont des posts facebook, courts.

12 septembre 2020

Post-chronique anonyme. Elle lui a envoyé la photo(*) depuis la vallée – et c’est la légende noire en bas à droite qui compte.

Ces graffitis sont nombreux. Ils disent ce qui ne se dit jamais – les invisibles peuvent-ils parler ?-, ou bien en hors champ, les subjectivités en/ de exil, les messages politiques.

Elle ajoute une image de Calais.Elle songe un appel à images, à documentation de ces graffitis des frontières.

Elle écrit cette chronique dans l’après-coup, sans réussir encore à prendre de la distance.

 

(*) Cette image, exceptionnellement, n’est pas de moi mais de Céline E., que je remercie. (Menton, 2020, courtoisie)

AGL, Initialement publiée sur FB



Citer ce billet
Alexandra Galitzine-Loumpet (2021, 16 août). Chronique 4 (1). 12 septembre 2020. Vintimille / Calais. DISPLACED. . Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/no8v

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search