Displaced Objects 10 – L’album d’Olga, par Katerina Lobodenko

 

2d8a1891-42de-4592-ade4-9810c575a5b9

Archives A. Korliakov 

Heurtée fortuitement, la porte du vieux placard s’est ouverte en laissant s’échapper une odeur ambrée et un herbier jaunâtre de visages, de lettres et de cartes postales. Parmi ces lieux et ces regards inconnus aux marques du passé, j’ai croisé le visage d’Olga. Seule ou entourée de ses proches, c’était elle ! Son regard vif ressortait à travers le temps et l’espace, et l’argentique noir et blanc n’y pouvait rien…

… Voici Olga, bébé, sur les genoux de sa mère, Catherine, une belle brune rayonnante. Elles sont toutes les deux endimanchées. Il s’agit, peut-être, d’une photo prise lors d’une fête ou d’une réunion de famille, peu avant leur départ de la Russie en 1920. Départ dont Olga ne se rappelle pas. Elle avait à peine un an, quand sa famille issue de la noblesse saint-pétersbourgeoise, fuyant la guerre civile, s’est réfugiée en Mandchourie, à Harbin. Ce peu de choses de son enfance donc Olga se rappelle, était une cape en fausse fourrure blanche, qu’elle portait, à l’âge de deux ans, et le vieux singe Apa, doudou de sa sœur ainée, Natacha.

Continuer la lecture de « Displaced Objects 10 – L’album d’Olga, par Katerina Lobodenko »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search